16FI - Estampes

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

16FI/1-747

Date

1595-2007

Importance matérielle

747 pièces

Caractéristiques physiques

Papier; Carton; Soie; Parchemin

Particularité physique

NB; Couleur; Burin; Eau-forte; Lithographie

Dimensions

Précisées pour chaque document

Origine

Producteurs mutiples.

Histoire de la conservation

Avant leur entrée aux Archives municipales de Lyon, les documents étaient conservés dans des familles, des librairies spécialisées, des salles des ventes, etc.

Modalités d'entrées

Cet ensemble est entré par dons et achats.

Présentation du contenu

Le fonds est constitué d'une collection d'estampes : paysages, portraits, frontispices, etc.

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Conservation définitive

Accroissements

Fonds ouvert

Mode de classement

La série 16 Fi est consacrée aux estampes entrées par voie extraordinaire (dons, achats). Les documents sont décrits dans l'ordre numérique des entrées ou des descriptions.

Conditions d'accès

NC Libre accès en salle de lecture

Conditions d'utilisation

Conditions générales de réutilisation du service.

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Du fait de leurs dimensions er supports variés, les documents sont conditionnés :

  • dans des boîtes de conservation de différentes dimensions et, pour certaines estampes, dans des pochettes en polyéthylène ou en papier ;
  • dans des meubles à plans horizontaux pour les plus grands ;
  • sous cadres pour quelques estampes.

Existence et lieu de conservation de copies

Sauf exceptions, ces estampes ont été numérisées. les images sont consultables sur place en salle de lecture en attendant leur intégration dans cet outil.

Documents en relation

Archives municipales de Lyon

  • 1FI, 2FI, 6FI, 963W : affiches.
  • 17FI : dessins.

 

Archives du département du Rhône et de la Métropole de Lyon

  • 4FI et 5FI : dessins et estampes.

 

Bibliothèque municipale de Lyon

  • Fonds des estampes. 

 

Bibliothèque nationale de France

Mots clés typologiques

Place des Jacobins, à Lyon.

Cote/Cotes extrêmes

16FI/513

Date

sans date

Importance matérielle

1 pièce

Caractéristiques physiques

Papier

Particularité physique

NB ; Gravure sur bois

Dimensions

l. 18,5 cm x h. 9 cm

Biographie ou Histoire

La Place des Jacobins s'étend sur l'ancien couvent des Jacobins détruit en 1808. Elle doit son nom aux religieux Jacobins ou Frères prêcheurs de l'ordre de Saint-Dominique qui ont occupé l'immeuble.Ce bâtiment a ensuite abrité la préfecture du Rhône sous Louis-Philippe. L'église, construite au xve siècle, fut démolie en 1808. La place a été ouverte en 1557 sur les terrains des religieux à l'emplacement de leur cimetière, les murs ayant été démolis pour permettre l'accès du public.Jusqu'en 1782, la place est appelée Place Confort, puis devient Place des Jacobins.En 1794, elle est rebaptisée Place de la Fraternité. Après avoir changé de nom deux fois (Place de la Préfecture, puis de l'Impératrice), elle est enfin renommée Place des Jacobins en février 1871.La fontaine sculptée en marbre blanc qui se dresse au centre de la place a été réalisée en 1885 par Gaspard André. Elle représente quatre artistes Lyonnais fameux : l'architecte Philibert Delorme, le sculpteur Guillaume Coustou, l'artiste graveur et dessinateur Gérard Audran et le peintre Hippolyte Flandrin.Le projet de requalification de la place a été confié à un groupement composé de l'Atelier Jacqueline Osty (paysagiste), de Lionel Orsi, architecte des bureaux d'études Girus (VRD, OPC) et Cyclades (déplacements) et l'atelier Roland Jéol (concepteur lumière) .
Le projet de rénovation de la fontaine a été confié à M. Jouve, architecte du patrimoine, et M. Devantoy, du bureau Diluvial (fontainier).

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Conservation définitive

Conditions d'accès

NC (pièce jointe)