235II - Fonds André Mure

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

235II/1-235II/33

Date

1876-2010

Importance matérielle

4,17 ml dont 2,36 ml de boîtes d'archives ; une boîte de format 86 x 63 cm ; une boîte de format 63 x 53 cm et un classeur à photographies

Origine

André Mure (1922-2007), journaliste, critique d'art, romancier, adjoint aux affaires culturelles du maire Francisque Collomb, membre de l'académie du merle blanc, conseiller au ministère de la culture sous Jack Lang.

Biographie ou Histoire

André Mure naît à Lyon 4e le 16 mai 1922. Il grandit dans le quartier de la Croix-Rousse où ses parents lui transmettent leur intérêt pour l'art, l'opéra ou encore la photographie, passions qu'il cumulera à celles de la gastronomie, de la musique, des courses équestres ou encore de l'art contemporain.

Élève à la Martinière, des problèmes de santé le contraignent à interrompre ses études de chimie. A l'instar de son père Adrien Mure et de son magasin de photographie réputé sis 9 rue Victor Hugo (puis 34 rue Sala), André Mure se lance dans le commerce. Il ouvre sa propre boutique de photographie en 1956 à Villeurbanne, 34 rue Michel Servet, avant d'étendre sa gamme à l'électroménager, aux postes radio et aux téléviseurs. Le succès de son affaire est tel que lui et son épouse Claudette possèderont jusqu'à 12 boutiques de l'enseigne « Monsieur 20% ».
André Mure semble avoir fait ses premiers pas de journaliste et de critique d'art à la même époque, dans les années 1950, sous la direction de Joseph Barraud. Il débute en tant que chroniqueur hippique puis devient chroniqueur indépendant et signe chez Le Progrès pour qui il travaillera pendant près de cinquante ans. Il signe ses premiers articles pour la rubrique « Interdit aux plus de dix-huit ans » à destination des jeunes et termine sa carrière avec « Petits fours... tout » paraissant tous les lundis.
En 1954, il participe aux rencontres de Résonances initiées par Régis Neyret et Maurice Montans, rencontres qu'il popularise grâce à un papier paru dans Le Progrès-Soir. C'est par son initiative que cette même revue s'enrichit d'une rubrique consacrée à la gastronomie qui préfigurera le guide Lyon Gourmand, sorti pour la première fois en 1970. Dans les années 60, il se voit confier la direction de Bonjour les Amis, une revue de rock concurrente de Salut les Copains.
En 1966, André Mure devient président de l'académie du merle blanc suite au décès de son fondateur, Edmond Locard.
En 1977, il est nommé adjoint aux affaires culturelles de Francisque Collomb. Il occupe ce poste sous deux mandatures, jusqu'en 1989, après l'avoir partagé quelque temps avec Joannès Ambre. On lui doit de nombreuses initiatives ayant pour but de faire sortir l'art des musées et de promouvoir la création contemporaine : création de l'espace lyonnais d'art contemporain (ELAC), du marché de la création, de la maison de la danse, de l'institut Lumière, de l'« Octobre des arts » ou encore du symposium de sculpture de Lyon. En 1986, il crée le « Club C3 » (culture, création, communication) ayant pour but « d'apporter aux jeunes des moyens de s'insérer dans la vie de la cité ». Il travaille ensuite au Ministère de la culture de 1988 à 1994 en tant que délégué général au Conseil supérieur du mécénat culturel.
En parallèle de ses activités commerciales, journalistiques, politiques et savantes, André Mure est également romancier. Il publie une quinzaine de romans qui se veulent des témoignages de leur l'époque.
Il décède à Villeurbanne le 27 février 2007. Une allée à son nom est inaugurée en 2012 dans le quartier Confluence. 

Modalités d'entrées

Don de Christian Mure, fils d'André Mure, en janvier 2012.

Présentation du contenu

Le fonds 235II est constitué de papiers personnels, de documents de travail et de documentation accumulée par André Mure au cours de sa carrière et de ses diverses fonctions. Le fonds est organisé en six parties reflétant ces activités : papiers personnels, travaux d'auteur, vie politique, académie du merle blanc, documentation et documents de formats particuliers.
1. Les papiers personnels d'André Mure conservés dans ce fonds sont peu nombreux. Ils rassemblent des souvenirs relatifs à ses anciennes fonctions de commerçant, de critique d'art et d'adjoint à la culture (entretiens, récit de voyage) ainsi que des articles de presse à son sujet.
2. Le sous-fonds relatif à ses travaux d'auteur est le plus important, puisqu'il regroupe des archives de sa carrière de journaliste, de romancier mais aussi de ses contributions. Si sa production journalistique contient peu de documents de travail, elle rassemble des articles écrits de 1951 et 2007 pour le Journal du soir, le Journal Rhône-Alpes, Le Progrès, Lyon Matin, Confidences du Vieux Lyon, Le spectateur lyonnais, Bonjour les amis ou encore Résonances. Certains de ses ouvrages sont mieux documentés, puisque le fonds conserve la documentation de travail concernant Chronique d'une mort non-programmée (1987), Mémoires d'un cheval de course (1963), Alexis Carrel, ce méconnu (1996), Les combats passionnés de Joannès Ambre (1994), Ça va craquer Monsieur le Président (1995), Lyon, mon pays (2001) ainsi qu'un manuscrit non publié qui semble s'appeler Histoire d'un combat. En outre, ses contributions s'inscrivent dans le cadre d'expositions, de livres et de revues, de colloques, de salons et de dîners-débats.
3. La vie politique d'André Mure concerne tant son implication politique que son poste d'adjoint au maire délégué à la culture. Ce sous-fonds contient quelques archives à propos de Joannès Ambre, du parti radical et de l'association des démocrates dont A. Mure faisait partie. Les élections municipales de 1977, 1983 et 1989 sont documentées par des nombreux tracts, coupures de presse et autres brochures, suivies de dossiers thématiques et de documentation de travail concernant des sujets suivis dans le cadre de ses fonctions d'adjoint délégué à la culture de Francisque Collomb (symposium, réhabilitation de l'opéra, octobre des arts, statuaire publique et art contemporain, etc.).
4. Même si André Mure a présidé l'académie du merle blanc pendant plusieurs dizaines d'années, le sous-fonds la concernant se veut modeste. Il rassemble quelques documents relatifs au fonctionnement et aux activités de l'académie, à certains de ses membres, ainsi qu'une collection des bulletins de liaison mensuels de l'académie publiés de 1971 à 1982 et de la revue Le merle blanc, parue de 1994 à 2006.
5. La documentation est principalement constituée de journaux anciens et récents, classés par format. Elle contient également des dossiers thématiques sur des sujets chers à André Mure : l'actualité artistique et locale.
6. Le dernier sous-fonds rassemble les documents iconographiques et audiovisuels. Les documents iconographiques contiennent 5 dessins représentant André Mure, une caricature d'un académicien du merle blanc par Stéphane Gugliermina, un ex-libris ainsi que le diplôme d'officier de l'ordre des arts et lettres décerné à A. Mure par Jack Lang. Un album factice de photographies regroupe les reportages photographiques contenus dans le fonds. Enfin, on trouve un cédérom sur lequel est enregistré la « chanson du merle blanc » chantée par Vincent Bansillon, Claude Longre et Noël Durand Gadole, ainsi qu'une cassette audio d'une émission concernant Alexis Carrel et André Latreille.


En tant que journaliste, André Mure fut un témoin direct de la vie lyonnaise de la seconde moitié du XXe siècle. En tant qu'homme public, il a largement contribué à faire sortir l'art des musées à partir des années 1980. Reflétant les actions d'un homme passionné par sa ville et impliqué pour elle, le fonds André Mure offre un témoignage interne de la politique culturelle lyonnaise de la fin du XXe siècle et de la presse locale des années 1950 à 2007. En outre, ce fonds permet de mieux comprendre cette personnalité singulière.

 

Évaluation, tris et éliminations, sort final

  • En 2015, il a été procédé à l'élimination de 0,1 ml de doublons, multiples et documents.
  • En 2020, 0,12 ml de doublons et multiples supplémentaires ont été éliminés (principalement des coupures de presses et des périodiques).

Accroissements

Le fonds est clos.

Conditions d'accès

Le fonds est immédiatement communicable, à l'exception de deux cotes :

  • le 235II/26 est communicable dans un délai de 50 ans pour protection de la vie privée
  • le 235II/33 (cassette audio) est non communicable pour absence de moyen de lecture.

Conditions d'utilisation

Il est accordé une autorisation de reproduction des documents (photographies et photocopies) à condition que ces reproductions restent à l'usage privé du demandeur, à titre de documents de travail, et ne fassent l'objet d'aucune présentation publique, exposition ou diffusion (publications, multimédias, pages mises en ligne) à l'exception des travaux de recherche universitaire. Le donateur délègue aux Archives municipales de Lyon le soin de statuer sur tout autre type de demande d'utilisation émanant de personnes physiques ou morales autres que la Ville de Lyon.

Langue des unités documentaires

L'ensemble de ce fonds est constitué de documents en français.

Documents en relation

Archives municipales de Lyon

  • 3C/377 : dossier biographique d'André Mure.
  • 31II : fonds Edmond Locard (1883-1967).
  • 308II : fonds Edmond Locard (1891-1996).
  • 317II : fonds Régis Neyret (1953-2015).
  • 1PH/7838 - Parc de la Tête d'Or (Lyon, 6ème arrondissement), sculpture de Nils Udo (Octobre des Arts) : cliché Gastineau, 2 vues (1984).
  • 2PH/184 - Octobre des Arts : album photographique de 19 vues, clichés Gastineau (1987).
  • 1497WP/1-1497WP/54 - Cabinet de l'adjoint André Mure délégué à la culture, mandat Francisque Collomb : correspondance (1983-1989).
  • 1518WP/184 - Manifestation culturelle, "Octobre des Arts " : exposition d'œuvres d'artistes contemporains, diapositive couleur format 24 x 36, auteur anonyme (8 vues) (1982-1985).
  • 1518WP/415 - Manifestation culturelle, "Octobre des Arts" : exposition d'œuvres d'artistes contemporains, diapositive couleur format 24 x 36, auteur anonyme (2 vues) (1980).
  • 1518WP/1379 - Manifestation sportive, Francisque Collomb, André Mure et André Soulier lors d'une partie de pétanque comptant pour la "Coupe des Elus" : diapositives couleur format 24 x 36, auteur anonyme, 54 vues (1980).
  • 1518WP/1395 - Divers, André Mure et Francisque Collomb lors d'une réception n° 1 à 3 ; arrivée de Rajiv Gandhi à la gare de la Part-Dieu n° 4 ; inaugurations en présence de Francisque Collomb et autres élus municipaux n° 6 à 8 ; cérémonie publique au Palais des Congrès n° 9 ; André Soulier et Jean Cabut lors d'une fête place Bellecour n° 10-11 ; Jean-Paul Lucet, André Mure et André Soulier devant le Théâtre des Célestins n° 12 à 14 ; déménagement n° 15-16, dessin d'un costume du ballet des "Quatre Saisons" n° 20 ; Pierre Vallon en compagnie d'élus n° 23 à 25, diapositive couleur format 24 x 36 s.d. auteur anonyme (27 vues). Quelques photographies L. Novovitch, D. Barrier, L. Delpal. Des diapositives format 6 x 6 (1980).
  • 1546WP/1-1546WP/30 - Direction des affaires culturelles, subventions versées par la Ville aux associations culturelles, subventions reçues par la Ville, commission des affaires culturelles, gestion des établissements culturels : C n° 1 à 301 (1960-1995).
  • 1555WP/1-1555WP/216 - Division des affaires culturelles, gestion des établissements culturels municipaux (1900-1995).
  • 1572WP/1-1572WP/16 - Espace lyonnais d'art contemporain (ELAC) (1987).
  • 1817WP/1-1817WP/48 - Direction des affaires culturelles, service enseignement et mémoire, suivi du fonctionnement interne des établissements culturels : Fondation de la photo, Institut Lumière, ELAC, écoles d'Art, ENBA, BML, AML, Direction des affaires culturelles, prix Kowalski, subventions aux associations, CHRD, CRM, gestion des locaux (1943-2002).
  • 2006WP/1-2006WP/162 - Direction des affaires culturelles, dossiers du service patrimoine : suivi des associations culturelles et patrimoniales, suivi des établissements culturels municipaux, suivi des œuvres d'art (1952-2004).
  • 2572W/2 - Discours du Maire, [...] 2012 : inauguration du stade des Deux Amants (01/02), inauguration de la MJC de St-Rambert (23/03), discours porte des Enfants du Rhône (08/05), inauguration des jardins d'Ivry (20/06), inauguration de l'allée André Mure (23/06), inauguration de l'école Confluence (04/09) (2012) (2 cassettes, 5 CD).

Bibliographie

Livres en lien avec les activités d'André Mure :

  • 2e Symposium de Sculpture. Lyon 1980. Ville de Lyon. Année du Patrimoine. Lyon : impr. Roudil, 1980. 15 p. (cote AML 1C/306164).
  • Lyon Octobre des Arts 1983 (cote AML : 1C/706613).
  • Lyon Octobre des Arts 1984. Divers ouvrages : catalogue d'exposition, dossier de presse, programme (cotes AML : 1C/708225, 1C/502753, 1C/501985, 2C/41476).
  • Lyon Octobre des Arts 1985. Divers ouvrages : programme, etc. (cotes AML : 1C/307931, 1C/708230).
  • Lyon Octobre des Arts 1986. Divers ouvrages : catalogue d'exposition, programme (cotes AML : 1C/502068, 1C/502069, 1C/502754, 1C/708387).
  • Lyon Octobre des Arts 1987. Divers ouvrages : numéro spécial du Progrès, catalogue d'exposition (cotes AML : 1C/709285, 1C/503242).
  • Lyon Octobre des Arts 1988 (cotes AML : 1C/502507, 1C/708457).
  • Premier symposium de sculpture en terre. Dieulefit, 1984. (cote AML 1C/708275).

 

Livres écrits par André Mure :

  • CURTET, Raymond ; GIRI, René ; SAUSSAC, Roland ; BENOIT, Bruno ; MOISSONNIER, Maurice ; PREVOSTO, Jacques ; MURE, André. 24 maires pour deux siècles d'histoire. Lyon : Editions lyonnaises d'art et d'histoire, 1994. 245 p. (cotes AML : 1C/6024, 1C/6026/RES).
  • LOUDE, Michel ; MURE, André (préf.). Les très riches "Heures" de Mme Grignon-Faintrenie, prêtresse d'avant-garde dans une ville de tradition ou La vie culturelle à Lyon au temps d'Edouard Herriot et de Louis Pradel. Lyon : ELAH, 2002. 188 p. (cote AML : 1C/8366).
  • MAGNARD, Claude ; PELLISSIER, Pierre ; MURE, André (préf.). Le petit monde de Guignol. S.l. : Jacques-Marie Laffont, 1978. (cote AML : 1C/708176). 
  • MURE, André. Lyon, mon pays : souvenirs. Lyon : Éditions des Traboules, 2001. 190 p. (cote AML : 1C/9257).
  • MURE, André. Un hiver agité. Lyon : Visiblis - Éditions lyonnaises d'Art et d'Histoire, 1998. 304 p. (cote AML : 1C/9239).
  • MURE, André. Ça va craquer Monsieur le Président. Lyon : Horvath, 1995. 246 p. (cote AML : 1C/9251).
  • MURE, André. Les Combats passionnés de Joannès Ambre. Lyon : LUGD, 1994. 155 p. (cote AML : 1C/6108).
  • MURE, André. Le Chaudron du diable. Lyon : Les Éditions de la Table ronde, 1994. 341 p. (cote AML : 1C/9258).
  • MURE, André. Le Brésilien. Lyon : les Éditions de la Table ronde, 1993. 271 p. (cote AML : 1C/5920).
  • MURE, André. Montée de l'Observance. Lyon : les Éditions de la Table ronde, 1992. 323 p. (cote AML : 1C/5786).
  • MURE, André. Rue du Parfait-Silence. Lyon : les Éditions de la Table ronde, 1991. 318 p. (cote AML : 1C/5656).
  • MURE, André. Chronique d'une mort non-programmée. Lyon : Traitement de textes, 1987. 111 p. (cote AML : 1C/5316).
  • MURE, André. Mémoires d'un cheval de course. Paris : Éditions du Dôme, 1963. 205 p. (cote AML : 1C/6761).
  • MURE, André. Le Roman de Lyon. Lyon : éditions du Cuvier J. Guillermet, 1958. 282 p. (cote AML : SM/753).
  • MURE, André. Journal de l'ouverture. 24 avril-8 mai 1988. Lyon, 1988. 17 p. (cote AML : 1C/306822).
  • MURE, André. Mini-guide Lyon gourmand (1971-1972). (cotes AML : 1C/2788/VOL/1-1C/2788/VOL/2).
  • MURE, André. Mini-guide Lyon gourmand (1979-1993). (cotes AML : 1C/307831-1C/307846).

Informations sur le traitement

  • Le fonds a fait l'objet d'un premier inventaire sommaire et classement en 2015.
  • Le classement du fonds a été repris et terminé en 2020. Celui-ci contenant de nombreux documents photographiques, les ensembles de photographies constituant des reportages ont été extraits du fonds et rassemblées dans un classeur adapté pour des questions de conservation (cote 235II/31). Cette information est mentionnée pour chaque cote concernée. Les photographies isolées, jointes par exemple à une lettre ou à un article qu'elles ont illustré, demeurent à leur emplacement d'origine.

Papiers personnels.

Cote/Cotes extrêmes

235II/1, 235II/3 ; 235II/11 (Ancienne cote)

Date

1962-1995

Présentation du contenu

Activités professionnelles : club MMM, correspondance, entretien avec Bernard Trujillo (1962-1991).
Critique d'art : questionnaire, interview par Thierry Raspail, texte à ce sujet, lettre circulaire de l'Association des critiques d'art lyonnais, correspondance (1964-1989, s.d.).
Ville de Lyon, membre de la Commission des musées : lettre de nomination (1971) ; voyage au Japon avec Paul Bocuse : récits du voyage, notes manuscrites, souvenirs de voyage (1979).
Articles de presse à son sujet (1963-1995).

Conditions d'accès

Communicable (Nouvelle communicabilité vérifiée)

Conditions d'accès

Communicable.

Conditions d'utilisation

Les reproductions à usage privé sont autorisées.

Documents séparés

235II/31 : photographies, négatifs et cartes postales du voyage au Japon avec Paul Bocuse (1979).

Mots clés lieux

Mots clés matières

Mots clés personnes