1C/450000 - ...

Déplier tous les niveaux

Mots clés typologiques

Jean Prouvé, oeuvres complètes/ Complete Works - volume 4 : 1954-1984

Cote/Cotes extrêmes

1C/450459/4

Date

2008

Identificateur de la ressource ISBN

978-3-7643-8420-3

Modalités d’acquisition

Achat

Auteur

Autre mention d’édition

Third reprint of original edition, 2009 (first edition 1995)

Langue des unités documentaires

Français Anglais

Lieu de publication, production et/ou distribution

Basel

Nom d’éditeur, producteur et/ou distributeur

BIRKHÄUSER

Conditions d'accès

NC Documentation interne

Localisation

Bureau expositions

Type de présentation matérielle et importance matérielle

Ouvrage broché

Pagination

1 vol. (334 p.)

Présence d'illustration

Ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul.

Composition du matériau

Papier

Dimensions et unité de dimensions

24.5 x 30.3 x 10.8 cm

Forme du contenu

Texte

Notes sur le contenu

Bibliogr. p 325, index p. 329.

Notes sur la zone de l’identificateur de la ressource et des modalités d'acquisition

Inv. AML : 9705

Note de résumé

Jean Prouvé (1901-1984) fut un des constructeurs les plus exceptionnels de ce siècle. Son oeuvre allie de façon remarquable la force créatrice, la maîtrise de la technologie et un esprit d'entreprise progressiste. Ce quatrième volume de l'oeuvre complète est la dernière partie d'un projet commencé vers 1980 à l'université de Stuttgart. L'auteur, Peter Sulzer, ancien professeur d'architecture à l'Université de Stuttgart, travaille depuis plus de vingt-cinq ans sur l'œuvres de Jean Prouvé. Il a eu des entretiens avec lui et ses anciens collaborateurs; Peter Sulzer à visité la plupart de ses réalisation, consulté la majeure partie des documents du fonds Jean Prouvé, à donné des conférences sur Jean Prouvé dans de nombreuses universités et dans les musées aux Etats-Unis, au Japon et en Europe. Avec sa femme, Erika Sulzer-Kleinemeier qui a réalisé les photographies pour ces livres, il a fondé la Stiftung Simonshof (Allemagne), musée du mobilier moderne. A l'âge de 52 ans, Jean Prouvé perd "son usine" de Maxéville. Mais à la fin de cette période fructueuse et difficile, il recommence à Paris, crée de nouveaux des chefs-d'oeuvre, comme sa maison particulière à Nancy, les verrières du C.N.I.T à Paris La Défense, la buvette de la source Cachat à Evian, des maisons préfabriquées individuelles, le Palais de la Foire de Grenoble ("Alpexpo")et, à l'âge de 79 ans, la Tour radar sur l'île d'Ouessant. [Source: quatrième de couverture].