1C/9583 - ...

Déplier tous les niveaux

Mots clés typologiques

Les sociétés en nom collectif au XVIIIe siècle

Cote/Cotes extrêmes

1C/9964, 36

Identificateur de la ressource ISBN

9782275088242

Modalités d’acquisition

achat

Mention de responsabilité

Olivier Wirz ; préface de Laurent Pfister
 

Langue des unités documentaires

français

Lieu de publication, production et/ou distribution

[Paris]

Nom d’éditeur, producteur et/ou distributeur

LGDJ

Date de publication, production et/ou distribution

2021

Conditions d'accès

Communicable

Type de présentation matérielle et importance matérielle

broché

Pagination

1 vol. (450 p.)

Composition du matériau

papier

Dimensions et unité de dimensions

15,5 cm × 24,0 cm × 2,4 cm

Titre propre de la collection ou de la monographie en plusieurs parties

Bibliothèque d'histoire du droit et droit romain

Numérotation au sein de la collection ou de la monographie en plusieurs parties

36

Notes sur la zone de la publication, production, distribution, etc.

DL 2021

Notes sur la zone de l’identificateur de la ressource et des modalités d'acquisition

Inv. AML : 10236

Autres notes

58 euros

Note de résumé

A la fois société de personnes et société de commerce, et figurant dans l'ordonnance du commerce de 1673 sous le nom de "société générale" , la société en nom collectif est au XVIIIe siècle la forme juridique de société la plus utilisée en France. Alors que les associés en nom collectif affichent publiquement leurs noms tout en étant responsables sur tous leurs biens des dettes de la société, les autres sociétés de l'époque que ce soient les commandites ou les sociétés anonymes ont, à l'inverse, des associés qui restent le plus souvent à couvert ce qui n'est pas sans ambiguïté. Les nombreux changements qui marqueront le siècle n'ébranleront pas cependant la société en nom collectif dans ses assises et sa solidité. Elle sera d'ailleurs la seule forme de société dont les principes seront maintenus par le Code de commerce de 1807. En utilisant de nombreux textes issus des sources de l'époque, les principales caractéristiques de cette société et les motifs qui ont conduit les commerçants à l'adopter comme cadre juridique de leurs activités ressortent dans leur diversité. Cette approche a visé aussi à examiner son mode de fonctionnement afin d'apprécier les conditions et les moyens de son développement. Enfin, la société en nom collectif a été analysée à travers les difficultés l'amenant à sa dissolution qu'elle soit voulue ou subie. Dans ce contexte, la société en nom collectif est présentée, tour à tour, dans ses fondements, dans ses affaires et dans ses épreuves. [Decitre]

Mots clés personnes

Mots clés lieux

Mots clés typologiques