1C/9583 - ...

Déplier tous les niveaux

Mots clés typologiques

Alexis Jordan

Cote/Cotes extrêmes

1C/9922

Identificateur de la ressource ISBN

2-7116-9754-1

Modalités d’acquisition

achat

Complément du titre

du jardin de Villeurbanne aux "Caves du Vatican"

Mention de responsabilité

par Laurence Vèze

Auteur

Lieu de publication, production et/ou distribution

Paris

Nom d’éditeur, producteur et/ou distributeur

LIBRAIRIE PHILOSOPHIQUE J. VRIN

Date de publication, production et/ou distribution

1992

Conditions d'accès

Communicable

Type de présentation matérielle et importance matérielle

broché

Pagination

1 vol. (134 p.)

Présence d'illustration

ill.

Composition du matériau

papier

Dimensions et unité de dimensions

25 x 16,5 x 1 cm

Titre propre de la collection ou de la monographie en plusieurs parties

Science, histoire, philosophie

Mention de responsabilité relative à la collection ou à la monographie en plusieurs parties

Collection dirigée par Michel Delsol, Régis Ladous, Roger Payot

Notes sur la zone de la publication, production, distribution, etc.

DL 1992

Notes sur le contenu

 Mémoire de maîtrise d'histoire. - Contient un choix de documents. - Bibliogr. p. 93-100. Bibliogr. des oeuvres d'A. Jordan p. 124-126. Index

 

Notes sur la zone de l’identificateur de la ressource et des modalités d'acquisition

Inv. AML : 10167

Autres notes

99 F

Note de résumé

A la suite de Linné, les botanistes s'attachent à décrire, à comparer, à classer la multitude de formes végétales qui se présentent à eux. L'un d'eux, Alexis Jordan va y consacrer toute sa vie et sa fortune. Expérimentateur rigoureux, il multiple les espèces dans son jardin de Villeurbanne. Fixiste, il s'en tient, à la lettre, au texte de la Genèse dans lequel il est dit que : "Dieu créa des herbes portant de la graine, chacune suivant son espèce, ainsi que des arbres fruitiers qui portent du fruit, chacun selon son espèce, et qui renferment leur semence en eux-mêmes pour se reproduire sur la terre". Homme des contraires, homme bloqué, Jordan étaye le transformisme qu'il s'acharne à réfuter. Il est lucide, pourtant, ce vieil adolescent maniaque, et ne cesse de s'interroger sur la science et les scientifiques. Jordan aurait pu être Mendel ; André Gide en fit Amédée Fleurissoire, le croisé boutonneux des Caves du Vatican, persuadé par des escrocs que : "Notre Saint-Père était tombé dans les mains des infidèles ; on organisait secrètement, pour le délivrer, une croisade ; et il fallait d'abord pour mener à bien celle-ci, beaucoup d'argent. " (Les Caves du Vatican, 1958, p. 766). Alexis Jordan ne partit jamais à la délivrance du pape, mais il crut que Léon XIII avait été enlevé par les francs-maçons et remplacé par un sosie calabrais. Il paya sa rançon. Il fut un grand savant et se fit escroquer, ce qui vaut toujours mieux que d'être un grand savant qui se fait escroc. [Editeur]

Mots clés personnes

Mots clés lieux

Mots clés typologiques