4II - Fonds Adrien de Gasparin, préfet du Rhône (1831-1835)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

4II/1-4II/13

Date

Entre le 1er janvier 1831 et le 31 décembre 1835, 1808-1854

Importance matérielle

1 mètre linéaire

Importance matérielle

13 registres

Origine

GASPARIN (de) Adrien

Histoire de la conservation

Ces documents ont été emportés par Gasparin à la cessation de ses fonctions de préfet. Après la fin de ses fonctions de ministre, il les a entreposés dans sa maison, à Orange. Peu avant 1914, ses héritiers l'ont vendue à la ville pour y établir un lycée de jeunes filles. Le reliquat du mobilier et de la bibliothèque ont été vendus à un maçon, avec des matériaux de démolition. Les archives de Gasparin et un grand nombre d'ouvrages disparates sont ensuite passées à Mallan, brocanteur à Avignon.

Modalités d'entrées

Le fonds Gasparin a été acheté par la ville de Lyon à S. E. Mallan, "achat et vente de tous articles français et étrangers" à Avignon, pour la somme de 1000 francs. Les négociations ont été conduites par Rochex, archiviste de la ville, à la suite d'un signalement du fonds adressé à Edouard Herriot. 

Modalités d'entrées

Dans une note datable de mars 1914, Rochex reconnaît l'intérêt de cette acquisition, mais énonce quelques réserves:

- il rappelle que les archives publiques sont inaliénables et imprescriptibles et donne des éléments de jurisprudence contre l'éventualité d'un achat par la ville;

- il s'inquiète d'une éventuelle revendication de la part de l'Etat, via le préfet du Rhône.

En réponse, Edouard Herriot donne les instructions suivantes: "mon avis est qu'avant tout il faut faire rentrer les documents. On peut les avoir pour 2000 fr. Que M. Rocheix aille à Avignon négocier l'affaire. On la fera ensuite régulariser par le Conseil sans insister sur le contenu de ces papiers, en disant seulement qu'ils sont intéressants pour les archives."

Présentation du contenu

Ce fonds comprend les originaux des lettres reçues des ministres et de diverses autorités locales (dont le Maire de Lyon, Prunelle), ainsi que des brouillons de lettres du préfet.

Il concerne principalement la situation politique et sociale à Lyon pendant la durée de la présence de Gasparin comme préfet. Les autres communes du Rhône (à l'exception de la Guillotière et de la Croix-Rousse) sont peu représentées dans ces papiers.

De manière très accessoire, on trouvera quelques papiers concernant la gestion des affaires privées de la famille de Gasparin, qui concernent la période 1808-1854. Il n'a pas été trouvé de trace des fonctions ministérielles de ce personnage.

L'ensemble de la période d'exercice du préfet du Rhône est représenté, avec deux lacunes importantes :

- la correspondance passive du premier semestre 1833;

- les brouillons de lettres du deuxième semestre 1833.

Il semblerait, à l'examen de ces registres, que les documents de ce fonds aient fait l'objet d'une sélection de la part de Gasparin à l'issue de ses fonctions préfectorales, soit pour servir de matière à d'éventuels mémoires, soit pour servir de justification en cas de mise en cause.

 

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Conservation définitive.

Le fonds Adrien de Gasparin constitue un ensemble de premier ordre sur les révoltes des Canuts de 1831 et 1834, ainsi que sur la surveillance des mouvements d'opposition présents à Lyon au début de la monarchie de Juillet. Il contient en outre des mémoires sur la situation économique et sociale dans la région. Soit à cause de son statut juridique, ou encore de sa difficulté de lecture, il ne semble pas avoir été exploité, ou à tout le moins pas autant que les sources complémentaires signalées ci-après, notamment l'Echo de la fabrique et les sources des Archives nationales.

Concernant le fonctionnement de la ville de Lyon, le registre 4II/13 se révèle très instructif tant sur la personnalité du maire de Lyon, Prunelle, que sur ses relations avec le préfet, les commissaires de police et l'autorité militaire.

 

Accroissements

Fonds clos.

Mode de classement

Les archives de Gasparin ont été reliées à une date ancienne et selon un ordre approximatif. Compte tenu de la numérotation existant déjà sur les registres, il a été décidé de constituer un instrument de recherche méthodique en fonction des destinataires des courriers.

A l'intérieur des registres, les documents sont classées par ordre chronologique. Toutefois, certains registres regroupent les courriers en désordre.

Pour toutes ces raisons, une description des principaux thèmes traités est ajoutée dans la zone "présentation du contenu".

 

Conditions d'accès

Communicable

Conditions d'accès

Archives privées

Langue des unités documentaires

Français.

Documents en relation

Archives municipales de Lyon

Archives publiques

Police générale, série 2I. Spécialement les cotes 2I/38-39.

Archives privées

Fonds Jean-Baptiste Monfalcon, notes sur la préparation de son histoire de la ville de Lyon (39II), non classé.

Sources imprimées

Un recueil de brochures cotées 1C/712 à 1C/762 concerne directement les événements de 1831 et 1834. Il s'agit de documents émanant de la société des droits de l'homme et du citoyen, de prospectus pour des publications républicaines, de comptes rendus de procès, de l'ouvrage d'Adoplhe Sala (les Ouvriers lyonnais en 1834), des actes de la cour des pairs (à l'exclusion des dépositions des témoins).

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon

1 M 87-92 Modifications de limites communales, Lyon. 1806-1913

4 M 76-101 Rapports des commissaires et agents de police.

4 M 156-164 Correspondance. 1801 - 1819.

4 M 209-222 Evénements de 1831 et 1834.

4 M 262 Associations. 1815 - 1873.

4 M 287 Carbonari (1827) ; dossier Quatre Taillon (1830) ; arrondissement de la métropole (notes secrètes) ; affaires des enrôlements pour le Piémont (1830 - 1831) ; affaire de la Congrégation (ecclésiastiques suspects - 1831 - 1834) ; agents légitimistes (1831) ; affaires de Sardaigne (1831) ; agents légitimistes (1834) ; affaire Dissard, agent carliste (1834) ; crieurs et afficheurs publics dans les cafés (1834). 1827 - 1834.

4 M 405 Réfugiés espagnols (1830) ; réfugiés italiens (1831) ; vagabonds étrangers, expulsions du royaume (1832) ; réfugiés italiens et piémontais (1835) ; légion étrangère (1835). 1830 - 1836.

4 M 661-802 Dossiers individuels de personnes surveillées. 1808-1884

Bibliothèque municipale de Lyon

Journal

Notes

L'histoire de la conservation de ce fonds et ses modalités d'entrée sont décrits dans le dossier coté 1W/76.

Cote/Cotes extrêmes

4II/7-8, 4II/13

Maire de Lyon.

Cote/Cotes extrêmes

4II/13

Date

Entre le 1er décembre 1831 et le 31 octobre 1834

Présentation du contenu

Brouillons de lettres du préfet au Maire de Lyon.

Décembre 1831. - . Révolte des Canuts. Presbytère des Chartreux. Suspension de la messe de minuit. Refus d'impôt..

Janvier 1832. - . Mécontentement. Cabarets. Bateau de bois introduit en fraude. Renseignements sur l'abbé de Landine, quêtes pour les pauvres..

Février 1832. - . Navigation. Interdiction éventuelle du carnaval. Marquis de Rivet.

Mars 1832. - . Troubles à Grenoble. Poursuites contre Cambrony. Collège royal de Lyon..

Avril 1832. - . Cholera morbus. Patrouilles nocturnes organisées par le commandant de division.

Mai 1832. - . Feux d'artifice incendiaires. Navigation : port d'Ainay. Désordres au marché aux grains.

Juin 1832. - . Manifestation en faveur des acquiités de délis politiques. Renseignements sur les Polonais.

Juillet 1832. - . Ecole des sourds et muets de Lyon. Elections à la chambre de commerce. Ordonnance royale de réorganisation de la garde nationale de Lyon. Perquisitions à Perrache. Agitation républicaine..

Août 1832. - . Arrivée du 1er régiment à Lyon. Conseil de révision.

Septembre 1832. - . Délivrance des passeports. Alimentation en eau de Lyon.

Octobre 1832. - . Garde nationale. Institut des sourds et muets.

Novembre 1832. - . Chemins de fer : cessions de terrains. Règlement de boulangerie.

Décembre 1832. - . Projet de fusion de Lyon, la Guillotière, la Croix-Rousse et Vaise. Affaires économiques. Juge.

Janvier 1833. - . Situation générale de Lyon. Ouvriers tullistes. Saint-Simoniens. Processions.

Février 1833. - . Situation générale de Lyon. Coalitions ouvrières.

Mars 1833. - . Garde nationale.

Avril 1833. - . Réfugiés polonais. Chanteurs des cafés de Lyon, notamment place des Célestins. Police de Lyon.

Mai 1833. - . Suspension d'Armand, commissaire de police (affaire des Célestins). Fusion de Lyon et de ses faubourgs.

Juin 1833. - . . Rumeur de division de la ville de Lyon en trois

Mairies. Juillet 1833. - . Grève. Fêtes de Juillet : cris séditieux, mesures de police. .

Août 1833. - . Facultés.

Novembre 1833. - . Commissaires de police : surveillance d'Armand et décès de Clermont.

Décembre 1833. - . Rassemblement à Perrache. Nomination d'un commissaire de police.

Janvier 1834. - . Police des étrangers. Police de la presse. Cafés-cabarets. Interdiction des crieurs publics. Prévision d'émeute. Société des droits de l'homme. Projet de manifestation avec des bonnets phrygiens. Pamphlet républicain de Boursy.

Février 1833. - . Réfugiés polonais. Mutuellistes. Associations clandestines.

Mars 1833. - . Budget de la ville de Lyon.

Avril 1834. - . Insurrection.

Mai 1834. - . Sécurité des routes. Causes de l'agitation à Lyon.

Juin 1834. - . Reich-Kruck. Juillet 1834. - . Fêtes de Juillet.

Août 1834. - . Loge affectée à la police au grand théâtre.

Octobre 1834. - . Théâtre. Garde municipale à Lyon.

Lettres du Maire de Lyon au préfet

Décembre 1831. - Logement de troupes aux Chartreux. Dispositions militaires. Création d'un corps d'agents de ville : refus du

Maire de Lyon. Demande d'un détachement de gendarmes à pied. Messe de minuit. Tarif des fabricants. Concussion d'un fonctionnaire. Inscription sur les rôles fiscaux. Election des prud'hommes.

Janvier 1832. - Agitation ouvrière. Salaires. Délivrance des passeports. Convocation des officiers au cours d'un spectacle.

Février 1832. - Opinion politique du personnel municipal. Plaintes comtre le commissaire de police de Vaise. Plainte des fabricants de soierie contre Bouvier-Dumolard

Mars 1832. - Ordre pour la reconnaissance des liquides aux barrières de Lyon. Lettre de demande d'emploi. Cas de Comberry, fondateur et directeur de l'institut des sourds-muets de Lyon.

Avril 1832. - Voyage du duc d'Orléans à Lyon. Prérogatives de police et rapports avec l'autorité militaireApprovisionnement en blé et farine. Rumeurs : enlèvement du Maire de Lyon, insurrection à Nîmes et Montpellier.

Mai 1832. - Théâtres de Lyon : frais de fonctionnement. Organisation de la garde nationale de Lyon.

Juin 1832. - Nomination d'un commissaire spécial de police pour les ouvriers des fortifications. Cherté du blé

Juillet 1832. - Décorés des fêtes de Juillet. Elections. Réfugiés polonais. Arrivée du 1er régiment de ligne.

Août 1832. - Conspiration à la Croix-Rousse. Presse.

Septembre 1832. - Charles Louis, artiste dramatique. Approvisionnement de Lyon en eau. Annexion des Brotteaux.

Octobre 1832. - Décoration pour M. Toussaint. Combéry.

Novembre 1832. - Enseignement scientifique à Lyon. Nuisances des bateaux à vapeur de la Saône

Janvier 1833. - Interdiction des chants dans les bals des Saint-Simoniens.

Mars 1833. - Renseignements sur le sieur Poujol, officier de la gare nationale

Avril 1833. - Heure de fermeture des cafés. Juillet 1833. - Toussaint, commissaire de police

Octobre 1833. - Objets d'histoire naturelle et MuséumOuvriers tailleurs

Novembre 1833. - Mort de Clermont, officier de policeCrieurs de journaux. Surveillance des étrangers venant de Genève.

Décembre 1833. - Suppression du commissariat central.

Janvier 1834. - Association des droits de l'homme et du citoyen. Crieurs publics. Dîner chez M. Baune. Auberge à Vaise. Réquisitions militaires. Mesures de sécurité.

Février 1834. - Affaires de Savoie : armée de Ramorino. Société des ferrandiniers. Organisation de la police. Salaires des ouvriers. Agitation place Tolosan, place Bellecour et place des Terreaux.

Mars 1834. - Prétendu agent secret du gouvernement. Mutuellistes : délibérations du conseil exécutif. Demande de révocation de Prat, commissaire central

Avril 1834. - Suites de l'insurrection.

Mai 1834. - Arrestations. Budget de la policeJuillet 1834. - Chansons de Béranger.

Octobre 1834. - . Création de postes à l'octroi de Lyon

Langue des unités documentaires

Français