1C/9583 - ...

Déplier tous les niveaux

Mots clés typologiques

Lumières publicitaires - Paris, Londres, New-York

Cote/Cotes extrêmes

1C/9783, 62

Date

2019

Identificateur de la ressource ISBN

978-2-7355-0892-1

Modalités d’acquisition

Achat

Langue des unités documentaires

Français

Lieu de publication, production et/ou distribution

Paris

Nom d’éditeur, producteur et/ou distributeur

CTHS

Date de publication, production et/ou distribution

2019

Conditions d'accès

Communicable

Pagination

1 vol. (392 p.)

Présence d'illustration

Ill. en coul. , couv. ill. en coul.

Composition du matériau

Papier

Dimensions et unité de dimensions

15,0 × 22,0× 2,5 cm

Titre propre de la collection ou de la monographie en plusieurs parties

CTHS Histoire

Numérotation au sein de la collection ou de la monographie en plusieurs parties

62

Notes sur le contenu

Sources, Bibliogr.

Notes sur la zone de l’identificateur de la ressource et des modalités d'acquisition

Inv. AML : 9859

Note de résumé

A la fin du XIXe siècle, la publicité s'empare des nouvelles technologies d'éclairage. Gagnée par la fièvre de l'électricité, New York fait émerger une forme de communication inédite suscitant l'engouement des autres métropoles. Vitrines des grandes marques et entreprises, ces illuminations emblématiques de la modernité urbaine offrent un spectacle féérique dans l'Europe de l'entre-deux-guerres jusqu'au black-out de 1939 qui marque un tournant. Désormais les lumières commerciales renaissent de façon inégale à Paris comme à Londres. Critiquées par les pouvoirs publics, elles tendent à disparaître au profit des écrans numériques plus économes en énergie. En croisant l'histoire des techniques, de l'urbanisme et les études sociales, Stéphanie Le Gallic montre comment ces dispositifs de captation du regard ont influencé durablement notre perception du paysage nocturne. [Source : Quatrième de couverture]