1C/9583 - ...

Déplier tous les niveaux

Mots clés typologiques

Lyon et le Lyonnais

Cote/Cotes extrêmes

1C/9878, 9

Date

2007

Identificateur de la ressource ISBN

978-2-7084-0790-9

Modalités d’acquisition

Achat

Langue des unités documentaires

Français

Lieu de publication, production et/ou distribution

Paris

Nom d’éditeur, producteur et/ou distributeur

A. ET J. PICARD

Date de publication, production et/ou distribution

2007

Conditions d'accès

Communicable

Type de présentation matérielle et importance matérielle

Ouvrage broché

Pagination

1 vol. (287 p.)

Présence d'illustration

Couv. ill., ill.

Composition du matériau

Papier

Dimensions et unité de dimensions

16 x 24 x 2 cm

Titre propre de la collection ou de la monographie en plusieurs parties

Les patrons du Second Empire

Numérotation au sein de la collection ou de la monographie en plusieurs parties

9

Notes sur le contenu

Index

Notes sur la zone de l’identificateur de la ressource et des modalités d'acquisition

Inv. AML : 10 067

Note de résumé

Lyon, célèbre pour ses soieries depuis la Renaissance, est, au XIXe siècle, une fois effacées (mais non oubliées) les séquelles de la terrible crise de 1793, un important foyer d'industries (textile et chimie) et de services (bancaires, ferroviaires et gaziers). La biographie sérielle d'une soixantaine d'entrepreneurs actifs à la période du Second Empire, dont plusieurs président la prestigieuse chambre de commerce locale, permet de mieux comprendre les atouts de la place qui domine largement l'espace rhodanien, et aussi l'extraordinaire accumulation de capital qui en résulte en une ou deux générations. Le paradoxe de la période est pourtant que le P.L.M. (constitué en 1857) qui relie Lyon à la Méditerranée soit l'œuvre de (capitalistes) parisiens au détriment des Lyonnais pionniers en la matière (faut-il rappeler que le premier chemin de fer tiré par une locomotive à chaudière tubulaire arrive à Perrache en 1832 ?). Mais jusqu'à une date récente, le Crédit Lyonnais, né au Palais du commerce en 1863, était la première banque française. Le volume est le neuvième de la collection Les patrons du Second Empire dirigée par Dominique Barjot. Il s'inscrit dans le cadre d'un vaste programme de recherche lancé par l'Institut d'histoire moderne et contemporaine (IHMC) du CNRS et poursuivi par le Centre Roland Mousnier de l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV) et par le Centre de recherche sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques (CRESAT) de l'Université de Haute-Alsace. [Source : quatrième de couverture]

Mots clés personnes

Mots clés typologiques